mercredi 17 janvier 2018

He is a beast, tome 4

Auteur : Saki Aikawa
Prix France Loisirs (2 en 1) : 10,50€
Prix édition Soleil : 6,99€
Prix ebook : 4,99€
Nb de pages : 208


Synopsis : La mère de Himari va se remarier, elle va donc devoir retourner dans sa ville natale qu’elle avait quittée depuis quatre ans. Lors de la rentrée scolaire, elle découvre que Keita Ôgami, qui passait son temps à la tourmenter étant petite et à cause de qui elle a peur des hommes, se retrouve dans le même lycée qu’elle, pire encore... Dans la même classe ! Heureusement qu’il y a toujours le gentil Sasaeki. Mais pas de chance pour la jeune fille, Keita est toujours aussi désagréable. Dépitée Himari rentre le soir même découvrir sa nouvelle maison et faire la connaissance de son beau-père et de son fils. Elle était loin de s’imaginer que c'est en fait le père de Keita....



/ ! \ Je vous déconseille de lire ma chronique si vous n’avez pas lu les tomes précédents / ! \


            Je suis toujours aussi fan ! Je pense sincèrement que c’est l’un de mes mangas préférés. Ce n’est peut-être pas aussi émouvant qu’A silent voice ou Orange, mais c’est une histoire drôle et attendrissante. Cette histoire me met du baume au cœur et c’est le plus important.


            Himari est enfin consciente de ses sentiments envers Keita. Elle est tombée amoureuse de lui ! Du côté du lycéen, c’est parfaitement clair aussi : il l’aime ! Mais malheureusement, Himari décide de ne pas succomber à son charme. En effet, elle ne veut pas détruire sa famille et a très peur du regard des autres. Comme je l’ai dit dans mon avis du troisième tome, je trouve que c’est un peu stupide car pour moi, leur relation n’est pas malsaine. Mais je peux comprendre sa réaction. Une histoire d’amour est déjà suffisamment compliquée sans que tout le monde s’en mêle !

            Vexé, Keita ignore alors Himari. Cette dernière est désespérée mais reste forte : leur amour est impossible ! Elle se rapproche alors de Saeki, ce dernier commence à éprouver de sentiments pour la jeune lycéenne.

            Dans ce tome-ci, on se concentre un peu plus sur le personnage de Saeki. J’ai bien aimé en apprendre davantage sur lui. Saeki est un garçon gentil et un peu maladroit dans les relations amoureuses. Il commence peu à peu à se rendre compte qu’il est très attaché à Himari mais il n’est pas bête. Il sent qu’il a manqué sa chance. Il voit bien que quelque chose se trame entre Himari et Keita

            On avance progressivement dans l’intrigue. Les tomes se dévorent vraiment très vite. D’habitude, et même si les mangas se lisent très vite, j’ai parfois du mal à rester concentrée tout au long du livre. Là, ce n’est pas du tout le cas, bien au contraire.


            En bref, encore un excellent tome ! Décidément, je chéris cette série ! Je ne peux que vous la conseiller !!

Coup de cœur !


Le puits

Auteur : Marie Sexton
Édition : MxM BookMark
Prix broché : 16€
Prix ebook : 5,99€
Nb de pages : 300




Synopsis : Vingt ans après que la reine du bal Cassie Kennedy fut brutalement assassinée, six adolescents entrèrent dans la maison où elle fut tuée pour y passer une soirée inoubliable. Haven sait que sa cousine Elise est effrayée, mais il est prêt à supporter n'importe quelle farce si cela lui permet de passer quelques heures avec le nouveau garçon de la ville, Pierce Hunter. Mais au petit matin, Elise est portée disparue, sans avoir laissé de traces. Douze ans plus tard, Pierce et son frère jumeau Jordan sont des enquêteurs paranormaux professionnels, tenant leur propre émission télé de chasse aux fantômes. Lorsque Pierce appelle Haven, insistant pour qu'ils retournent une dernière fois à la maison supposée hantée, Haven accepte à contrecœur. Il est nerveux de revoir Pierce, mais il est déterminé à obtenir des réponses à ses questions. Ont-ils vraiment parlé au fantôme de Cassie cette nuit-là ? Qu'est-il arrivé à Elise ? Et le plus grand mystère de tous - comment a-t-elle connu le secret du puits ?


            Je remercie Netgalley et les éditions MxM BookMark pour cette lecture ! J’ai vraiment passé un agréable moment, l’intrigue est plutôt addictive !



            Elise a défié ses amis dont Haven, son cousin, a passé la nuit dans un manoir considéré comme hanté. En effet, une lycéenne a été retrouvée morte une vingtaine d’années plus tôt. La bande d’amis passe une soirée plutôt étrange mais tout se passe relativement bien. Néanmoins, au lever du jour, Elise a disparu…Des années plus tard, Haven est contacté par Pierce, son ex petit ami, qui collabore avec son frère sur des enquêtes paranormales. Son but est de retourner au manoir pour essayer de comprendre ce qui s’est réellement passé cette nuit-là…

            Bon, comme toujours, mon résumé est assez bancal mais celui sur la quatrième de couverture explique mieux ! On va suivre Haven tout au long du roman en alternant passé et présent et ce dans le but d’apprendre ce qu’il s’est passé pour Elise. J’ai beaucoup apprécié ce livre, je trouve qu’il est à la fois réaliste mais avec un côté paranormal. L’auteure nous laisse dans le flou, à nous de juger si ce n’est que de l’imagination (et/ou un effet de groupe) et que tout ceci n’existe pas; ou s'il y a réellement une histoire de fantôme qui se cache.  Personnellement, j’ai pris mon parti, à vous de choisi le vôtre !

            L’enquête peut paraître assez banale dans le fond, mais l’auteure a su me surprendre et m’étonner au cours de ma lecture. J’ai quand même deviné assez facilement la fin, d’où ma frustration mais comme je l’ai dit, ce roman a quand même de bons points positifs.

            A commencer par Haven qui est un personnage attachant. Sa relation avec Pierce est plutôt bien exploitée et a un réel sens à l’histoire. Ce n’est juste une romance qui ne sert à rien, elle a de l’importance dans l’intrigue.

            L’intrigue est très addictive et la plume agréable à lire, de ce fait, on ne s’ennuie pas une seule seconde et j’ai lu rapidement ce roman. Je regrette vraiment le fait que je n’ai pas été vraiment surprise, ça a gâchée mon enthousiasme. Néanmoins, je tiens à redire que c’est quand même un bon roman et que je ne peux que vous recommander.

            Elise est un personnage complexe et j’avoue ne pas avoir réussi à m’attacher à elle, elle est bien trop excessive pour moi. Mais son histoire m’a touchée et je trouve que ce roman assez dur par ces détails, honnêtement pour les personnes sensibles au paranormal, je ne suis pas convaincue que ce roman vous correspondra.




            En bref, j’ai passé un bon moment de lecture. Ce fut une belle découverte même si j’ai regretté une fin un peu trop rapide et qui n’a pas su me surprendre. Néanmoins, si vous voulez avec quelques sueurs froides, ce roman est parfait pour vous ! 



Lu en partenariat avec




mardi 16 janvier 2018

Quand vient la vague

Auteur :  Jean-Christophe Tixier & Manon Fargetton 
Édition : Rageot
Prix broché : 15,90€
Nb de pages : 288


Synopsis : Bouleversée, Nina quitte le domicile familial et jette ses clés dans une bouche d’égout… Quelques mois plus tard, son frère Clément se met à sa recherche. De Lacanau à Bordeaux puis Paris, il découvre la raison de sa fuite, ces « vagues » qui l’ont submergée, l’obligeant à tout quitter.


            Je remercie Netgalley et les éditions Rageot pour cette lecture ! J’ai beaucoup apprécié cet one-shot. Le sujet est très intéressant et plutôt bien exploité. Je pense que les adolescents se s’identifieront dans les protagonistes. Une très bonne découverte !



            Nina a disparu depuis plusieurs mois en laissant une lettre pour son frère, Clément. Ce dernier ne comprenant pas son geste décide de la retrouver avant sa majorité, au risque de la perdre à tout jamais. Quand vient la vague est un roman sur le secret de famille, l’adolescence et d’identité. Un cocktail de thèmes intéressants et très bien approfondis.

             
            J’ai beaucoup aimé ce roman où l’introspection a une place centrale. On suit deux points de vue et j’ai apprécié le fait qu’on suit Nina avec le pronom personnel « je » et pour Clément, le pronom à la troisième personne. Cela peut paraître être un détail insignifiant mais j’ai trouvé que cela donnait d’une part une originalité au livre et d’autre part une perspective intéressante à l’intrigue.  

            Nina et Clément sont deux personnages différents mais complémentaires. J’ai apprécié le fait qu’on voit chacun leur façon de penser, leur façon d’éprouver des émotions mais aussi leur façon de gérer un secret inattendu. Le mot « secret » est le maître mot de ce roman. Tout repose sur ce secret.

            Mais ce roman va loin nettement plus loin. Beaucoup d’autres sujets sont abordés comme la confiance en soi, trouver sa place dans notre société, l’identité de soi et sexuelle. Ce livre est assez court finalement et pourtant les auteurs ont réussi avec brio d’exploiter ses sujets avec une parfaite maîtrise. J’ai été souvent touchée par les pensées de ces deux protagonistes. Des raisonnements vrais et justes. Je pense que ce roman plaira aux adolescents, qui sont pour moi le public visé. Les adolescents un peu perdus, en manque d’identité, s’identifieront facilement à Nina et/ou à Clément.

            Même si je pouvais comprendre Nina, je ne pouvais m’empêcher de la trouver un peu égoïste. J’ai trouvé son départ assez brutal et non approprié à mon goût. Néanmoins, je peux la comprendre. J’ai essayé de me mettre à sa place et même si je trouve que c’est une fille attachante, j’avoue que je n’ai pas toujours compris ses gestes. Quant à Clément, je me suis davantage attachée à lui. Pour moi, il avait un comportement plutôt mature. Au début du roman c’est qu’un adolescent banal mais à la fin, il devient un jeune adulte. Il est pour moi celui qui a la plus belle évolution.

            L’intrigue est assez linéaire, il n’y a pas d’action à proprement parlé mais cela ne m’a absolument pas dérangée, bien au contraire. Néanmoins, je vous rassure, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! L’enquête de Clément progresse doucement et même si j’ai trouvé la fin un peu rapide (et facile), dans l’ensemble, l’intrigue est vraiment addictive. C’est un livre qui se lit très vite. Les plumes des auteurs ont beaucoup aidé, c’est certain.

            J’ai beaucoup aimé la fin. Elle m’a beaucoup touchée et elle m’a surprise. Je trouve que le roman se termine sur une touche d’espoir non négligeable. La fin reste ouverte mais à la fois l’intrigue se termine. On a toutes nos réponses à nos questions.



            En bref, j’ai passé un agréable moment de lecture. C’est un très bon roman que je recommande chaudement notamment aux adolescents qui s’identifieront facilement aux personnages. On a droit à une belle fin rempli d’espoir qui donne à la fois le sourire et la larme à l’œil. Très belle découverte ! 


Lu en partenariat avec


Sortie le 17 Janvier